Conditions générales de Cyberefund

.

Version 5 datée du 17/05/2021

.

Veuillez lire attentivement : l’inscription à cyberefund implique l’acceptation de toutes les conditions suivantes.

Définitions et référence normative

.

Aux fins du présent contrat, les mots ont la signification suivante, à moins que le contexte ne l’exige autrement :

.

Art. 1 – Objet

1.1 L’objet du contrat est l’utilisation de la plate-forme et, en général, l’utilisation des services de la manière et avec les caractéristiques techniques et économiques décrites lors de l’inscription et conformément aux conditions générales que le contractant déclare expressément connaître et accepter.

.

1.2 Suite à l’inscription du contractant, les services suivants seront fournis :
– accès par le contractant au tableau de bord et gestion de celui-ci ;
– création par le contractant dans le cas d’un ou plusieurs comptes relatifs aux membres du foyer bénéficiant du service.
– utilisation des fonctionnalités de la Plateforme par le contractant aux membres du foyer bénéficiant du service.
– surveillance et analyse des informations envoyées par et/ou dirigées vers et/ou liées au bénéficiaire;
– notification au contractant et au bénéficiaire en cas de détection d’informations liées à une éventuelle usurpation d’identité due à une cyberattaque;
– affichage sur le tableau de bord par le contractant et le bénéficiaire des informations liées à une éventuelle usurpation d’identité;
– création d’un rapport avec les informations liées à une éventuelle usurpation d’identité;
– protection juridique assurée par la police d’assurance D. A.S. (Défense Automobile). A.S. (Difesa Automobilistica Sinistri S.p.A. di Assicurazione, Generali Group)

.

1.3 En ce qui concerne l’objet de l’assurance, la Compagnie assumera, dans les limites du montant maximum de 10 000,00 € par sinistre et des conditions prévues dans la Police, le risque d’assistance extrajudiciaire et judiciaire qui pourrait être nécessaire pour protéger les droits de l’Assuré, suite à un cas d’assurance couvert par la garantie.

1.4 La garantie couvre la protection des droits des Assurés qui, à la suite d’une cyberattaque, ont subi :
une violation de données à caractère personnel, telle que prévue à l’article 4 paragraphe 12 et aux articles 33-34 du règlement européen 2016/679 (GDPR) relatif à la protection des personnes et autres sujets à l’égard du traitement des données à caractère personnel, des règles similaires et des ajouts ultérieurs ;
une activation illégale d’un compte de messagerie et/ou d’un profil sur les Réseaux sociaux.
Cette protection prend la forme d’une défense juridique des personnes assurées dans le cas où :
a) ils doivent préparer l’éventuelle dénonciation/plainte aux organes de police chargés de l’enquête et pour la recherche de preuves en défense ;
b) ils doivent obtenir la réparation des dommages extracontractuels subis par l’auteur de la violation de leurs droits ;
c) ils doivent transmettre au Titulaire du traitement des données personnelles ou au responsable du site web/média social
la pétition pour l’occultation, la suppression ou le blocage de toute autre donnée personnelle du mineur, diffusée sur Internet (L. 71 /2017 Dispositions pour la protection des mineurs pour la prévention et le contraste du phénomène “cyberbullying”);
d) ils doivent préparer toute plainte/rapport au garant de la vie privée (articles 143 et 144 décret législatif.
196/2003);
e) doivent agir pour la restauration de l’honneur suite à des procès et/ou des protestations en cours afin d’obtenir l’annulation des registres publics;
f) font l’objet de poursuites pénales pour crime ou contravention par négligence;
g) font l’objet de poursuites pénales de nature malveillante. Dans ce cas, la Compagnie rembourse les frais de défense engagés à condition que l’assuré soit acquitté ou innocenté par une décision définitive. Les cas d’extinction du crime pour quelque raison que ce soit sont exclus. L’assureur est toujours tenu de déclarer le cas d’assurance au moment où l’action pénale commence ou lorsqu’il a eu, dans tous les cas, des nouvelles d’implication dans l’enquête pénale.

1.5.

1.5 En plus des garanties, la Compagnie garantit un service de conseil téléphonique sur les sujets couverts par la police, par le biais du numéro vert ou en écrivant à l’email.
L’Assuré peut appeler pendant les heures de bureau pour obtenir :
des conseils juridiques ;
des éclaircissements sur les lois, décrets et règlements en vigueur ;
des conseils préventifs et une assistance, si l’Assuré doit témoigner devant la Police ou le Magistrat instructeur ou dans le cadre d’une procédure civile et/ou pénale.

.

1.6 De plus amples détails sur la police souscrite auprès de la Compagnie se trouvent dans

l’annexe 1.

1.7 Cyberefund ne se substitue à aucune relation juridique existante entre l’Entrepreneur et le Bénéficiaire, se contentant de fournir la Plateforme et les Services comme un simple outil informatique d’aide au contrôle parental ou toute autre forme de contrôle du Bénéficiaire expressément prévue par la loi.

.

1.8 L’acquisition de la capacité d’agir par le bénéficiaire présuppose, aux fins de la validité de la relation contractuelle, la majorité avec l’acceptation expresse des conditions générales et l’adhésion au contrat.

1.9 Le défaut de capacité d’agir du bénéficiaire ne constitue pas une rupture du contrat.

1.9 L’absence d’acceptation du contrat par le bénéficiaire dans un délai de 30 (trente) jours est un motif de résiliation du contrat conformément à l’article 14 des présentes conditions générales.

.

Art. 2 – Conclusion du contrat, contrepartie et modalités de paiement

.

Art. 2 – Conclusion du contrat, frais et conditions de paiement

2.1 Le contrat sera conclu au moment de la confirmation de l’enregistrement de l’Entrepreneur par Cyberefund, qui aura également lieu par l’envoi d’une communication à l’adresse e-mail indiquée par l’Entrepreneur contenant le résumé des services, les frais et une copie des conditions générales. Ces informations sont toutefois disponibles dans la zone réservée du site web.

.

2.2 Le paiement de la redevance pour les services est effectué par le contractant dans les conditions prévues au moment de l’activation des services. Le montant de la redevance s’entend TVA et toutes autres taxes comprises.

2.3 Les Services sont soumis au prix indiqué sur le Site Web au moment de l’activation, ou sur le contrat en cas de vente directe ou indirecte à des entreprises, sans aucune variation de prix intervenant avant ou après l’activation des Services.

2.4 Le paiement de la redevance entraîne l’activation immédiate des services.

2.5 Le contractant a le droit de choisir l’une des méthodes suivantes pour le paiement de la contrepartie :
– paiement par carte de crédit;
– paiement via des plateformes de paiement (par exemple : PayPal/Stripe);
– paiement via tout autre système indiqué sur le site internet
– paiement par virement bancaire.

.

Art. 3 – Activation et fourniture de services

.

3.1 Dès l’activation des Services, le Contractant est tenu pour seul et unique responsable de son utilisation et de celle du Bénéficiaire de la Plateforme. Le bénéficiaire capable d’agir, en signant les présentes conditions générales et le contrat, assume, à partir de ce moment, les mêmes responsabilités que le contractant initial.

.

3.2 L’activation des services commence dès l’inscription de l’entrepreneur, l’acceptation des conditions générales et le paiement de la totalité des frais ou du premier frais, en une somme forfaitaire et à l’avance.

3.3 Cyberefund se réserve le droit de ne pas procéder à l’activation ou au renouvellement des Services, à sa seule discrétion, dans les cas où :
a) l’Entrepreneur est en défaut, également en relation avec des relations contractuelles antérieures ou différentes (dans ce cas, l’activation des Services peut être soumise à l’accomplissement préalable des obligations antérieures);
b) il existe des raisons techniques, organisationnelles ou autres ne dépendant pas directement de Cyberefund qui constituent un obstacle à l’activation des Services.

3.4 Cyberefund se réserve le droit de ne pas procéder à l’activation ou au renouvellement des Services, à sa seule discrétion, dans les cas où:
Cyberefund se réserve le droit de refuser l’activation ou le renouvellement des Services.

3.4 Cyberefund informera le contractant par e-mail de la non-activation ou du non-renouvellement des Services et ne sera tenu de rembourser au contractant que tout paiement anticipé reçu.

Art. 4 – Durée, renouvellement et résiliation des services couverts par le contrat

.

4.1 Les services couverts par le contrat ont la durée indiquée au moment de l’activation.

.

4.2 Le contrat sera renouvelé par tacite reconduction pour des périodes identiques si le contractant a choisi l’option correspondante dans la zone réservée ; le contractant peut modifier cette option au plus tard à l’expiration du contrat.

.

4.3 En cas de non-renouvellement, à l’expiration, la fonctionnalité sera désactivée, l’accès sera désactivé et il ne sera plus possible d’accéder aux services et de les utiliser.

.

Art. 5 – Période probatoire

.

5.1 Le titulaire de la police a la possibilité d’activer une période d’essai gratuite de 14 jours pour les services de surveillance décrits ci-dessus via le site internet.

5.2 Pendant la période d’essai, la police d’assurance de protection juridique est exclue.

5.2 Pendant la période d’essai, est exclu le service d’assurance de protection juridique, qui ne peut être activé qu’après le paiement du service.

Il n’y a pas d’assurance de protection juridique.

5.3 Afin d’activer correctement la période d’essai gratuite, le contractant est tenu de choisir un plan de paiement et de saisir un mode de paiement valide sur lequel aucun prélèvement ne sera effectué. L’activation du service suivra ce qui a déjà été écrit au point 3.

.

5.4 Une fois la période d’essai écoulée, le service sera activé selon le choix du plan que l’entrepreneur avait sélectionné.

La période d’essai ne peut pas être prolongée.

5.5 Le droit de rétractation s’applique comme décrit au point 6.

Art. 6 – Droit de rétractation

.

6.1 Conformément et dans les limites de l’article 52 et suivants du décret législatif 206/05, le contractant a le droit de se retirer du contrat pour n’importe quelle raison, sans explication et sans pénalité, dans un délai de 14 (quatorze) jours à partir du jour de la conclusion du contrat.

6.2 Le droit de rétractation s’applique aux services dans leur intégralité.

6.3 Avant l’expiration du délai de rétractation, le contractant informe Cyberefund de sa décision d’exercer son droit de rétractation du contrat en utilisant le télécharger le formulaire de rétractation ou en soumettant toute autre déclaration explicite de sa décision de se rétracter du Contrat, à envoyer par courrier électronique certifié à cyberefundsrl@pec.it ou par lettre recommandée avec accusé de réception (à l’avance par courrier électronique à recesso@cyberefund.com) à Cyberefund srl, P.zza Luigi Vittorio Bertarelli 1- 20122 Milano (MI).

6.4 En concluant le contrat, le contractant demande expressément que la fourniture de la partie services de la plateforme commence pendant la période de rétractation.

Il s’agit d’un contrat à durée déterminée.

6.5 En cas de rétractation, Cyberefund remboursera au Client le montant payé, en retenant un montant proportionnel au temps de fourniture des Services, calculé sur la base du prix total.

Art. 7 – Références authentifiées

.

7.1 L’accès aux services se fait par authentification avec un code d’identification (login) et un mot de passe. Le Contractant reconnaît que la connaissance de ses identifiants d’authentification et/ou de ceux du Bénéficiaire par des tiers pourrait permettre à ces derniers d’accéder à la Plateforme et d’utiliser les Services.

7.2 Le Contractant s’engage à utiliser – et à faire utiliser par le Bénéficiaire – les identifiants d’authentification du tiers.

7.2 Le contractant s’engage à utiliser – et à faire utiliser par le bénéficiaire – les identifiants d’accès avec la plus grande confidentialité et diligence. L’Entrepreneur s’engage, y compris au nom du Bénéficiaire frappé d’incapacité, à notifier rapidement à Cyberefund toute utilisation non autorisée des identifiants d’authentification, ainsi que toute autre violation de sécurité dont il aurait connaissance.

7.3 L’Entrepreneur s’engage à utiliser – et à faire utiliser par le Bénéficiaire – les identifiants d’accès avec la plus grande confidentialité et diligence.

7.3 L’entrepreneur assume l’entière responsabilité de l’accès non autorisé à son compte et/ou au compte du bénéficiaire invalide, ainsi que de l’utilisation des services par des tiers.

.

7.4 Le contractant qui souscrit à l’abonnement familial s’engage à envoyer à Cyberefund par e-mail le document familial (à demander au bureau d’enregistrement de la municipalité de résidence avec un document d’identité valide – vérifiez si votre municipalité délivre le certificat également en ligne), dans un délai de 15 jours à compter de la souscription du service à l’e-mail nautiluxfamiglia@cyberefund.com.

Art. 8 – Fonctionnalité des services

.

8.1 Les Services seront normalement disponibles après 24h00 le jour du premier paiement, 24 (vingt-quatre) heures par jour ; cependant, l’Entrepreneur reconnaît et accepte que Cyberefund puisse suspendre et/ou interrompre la fourniture des Services afin de permettre l’exécution d’opérations de maintenance ordinaires ou extraordinaires qui peuvent être appropriées et/ou nécessaires, également par des Tiers.

8.2 Cyberefund s’engage à effectuer les opérations susmentionnées dès que possible et à rétablir les Services dès que possible afin de réduire tout inconvénient pour l’Entrepreneur ; Cyberefund s’engage à effectuer les opérations susmentionnées dès que possible afin de réduire tout inconvénient pour l’Entrepreneur.

8.2 Cyberefund accepte d’effectuer une telle maintenance aussi rapidement que possible et de rétablir les Services dès que possible afin de réduire tout inconvénient pour l’Entrepreneur ; Cyberefund accepte de donner un préavis à l’Entrepreneur.

.

8.3 L’entrepreneur s’engage à informer Cyberefund immédiatement ou au plus tard dans les 48 (quarante-huit) heures de toute irrégularité ou dysfonctionnement des services.

Art. 9 – Modifications des services et variations des conditions générales

.

<9.1 La Partie contractante reconnaît et accepte que la Plateforme est une application caractérisée par une technologie en constante évolution, pour ces raisons Cyberefund se réserve le droit de mettre à jour ses caractéristiques fonctionnelles et de varier les méthodes d'utilisation des Services et des Conditions Générales, lorsque cela est rendu nécessaire par des exigences techniques ou des raisons organisationnelles, et ce dans le seul but de mettre en œuvre et d'améliorer les Services offerts à la Partie contractante et/ou au Bénéficiaire.

9.2 Les conditions générales peuvent également faire l’objet de modifications rendues nécessaires par des dispositions légales ultérieures.

9.3 Dans tous les cas, les conditions générales peuvent être modifiées par la compagnie d’assurance.

9.3 En tout état de cause, toute modification des conditions générales sera rapidement soumise à l’entrepreneur pour acceptation.

.

Art. 10 – Droits de propriété intellectuelle

.

10.1 Cyberefund est le propriétaire exclusif de tous les droits de propriété intellectuelle relatifs à la Plateforme et au Site Internet.

.

10.2 Tout matériel faisant l’objet de droits de propriété intellectuelle en faveur de tiers et qui est mis à votre disposition et/ou à celle du bénéficiaire par la fourniture des services doit être utilisé conformément à ces droits. L’Entrepreneur assume toute responsabilité à cet égard et accepte d’indemniser et de dégager Cyberefund de toute conséquence préjudiciable pouvant résulter d’une conduite non conforme aux dispositions ci-dessus.

10.3 L’Entrepreneur ne sera pas responsable des dommages pouvant résulter de l’utilisation des Services.

10.3 L’entrepreneur et/ou le bénéficiaire ne doivent pas copier, modifier, exporter, faire un logiciel dérivé de celui qui fait l’objet de la fourniture des services (ni permettre à un tiers de le faire) ou, de quelque manière que ce soit, tenter de découvrir un code source, vendre, céder, sous-licencier, accorder ou transférer des droits sur les services à un tiers.

10.4 Dans le cas où le contractant et/ou les bénéficiaires enfreignent les droits de propriété intellectuelle de Cyberefund et/ou des tiers, Cyberefund se réserve le droit de résilier le contrat conformément à la clause 14.

.

Art. 11 – Obligations, interdictions et responsabilités du contractant

.

11.1 Le contractant doit s’équiper, à ses frais et sous sa propre responsabilité, du matériel et des logiciels nécessaires pour accéder à la plate-forme et utiliser les services. En particulier, le contractant et le bénéficiaire doivent utiliser des appareils homologués selon les normes européennes en parfait état de fonctionnement, ainsi que des systèmes d’exploitation, des environnements d’exploitation et des navigateurs mis à jour à la dernière version disponible selon les indications fournies sur le site internet.

.

11.2 La responsabilité de toute utilisation non conforme des Services relève de la seule responsabilité de l’Entrepreneur, qui déclare dégager Cyberefund de toute responsabilité à cet égard.

.

11.3 A titre d’exemple, le contractant s’engage à :
a) créer son profil en fournissant des données vraies, exactes et actualisées, en indiquant notamment les données personnelles valides dont il est le propriétaire exclusif ;
b) mettre à jour les données relatives à son profil et au bénéficiaire, en se référant notamment aux informations de contact (adresse électronique, numéro de téléphone, nom d’utilisateur, etc.
c) d’utiliser les Services dans le respect des droits de propriété intellectuelle de Cyberefund et/ou de tiers et de garantir que toute donnée personnelle traitée est en leur possession légitime et complète, ne contrevient pas aux réglementations obligatoires et ne viole pas les droits de tiers ;
d) ne pas utiliser ou faire utiliser par des tiers, directement ou indirectement, les Services en violation de la législation en vigueur (avec une référence particulière à la protection des données personnelles) ou en tout cas de manière à causer des dommages ou des préjudices, de quelque manière que ce soit et sous quelque forme que ce soit, à l’image de Cyberefund;
d) conserver et faire conserver par le Bénéficiaire les codes d’accès respectifs à la Plateforme avec la plus grande confidentialité, étant par conséquent responsable de leur conservation face à Cyberefund et aux Tiers.

11. 4 En cas de violation ou de violation présumée d’une seule des obligations susmentionnées, Cyberefund aura le droit d’intervenir sous la forme et de la manière qu’il juge appropriées afin d’éliminer, si possible, la violation ou la violation présumée et ses effets, et de suspendre et/ou d’interrompre et/ou de désactiver l’accès aux Services, se réservant également le droit de résilier le Contrat et de retenir les montants payés -jusqu’à un maximum de trois mois- par l’Entrepreneur à Cyberefund à titre de pénalité, sans préjudice de l’indemnisation des dommages les plus importants.

11.1 L’Entrepreneur aura le droit de résilier le Contrat et de retenir les montants payés -jusqu’à un maximum de trois mois- par l’Entrepreneur à Cyberefund à titre de pénalité, sans préjudice de l’indemnisation des dommages les plus importants.

11. 5 Le contractant assume l’entière responsabilité des violations susmentionnées et accepte d’indemniser et de dégager Cyberefund de toute responsabilité pour les pertes, dommages, responsabilités, coûts, charges et dépenses, y compris les frais juridiques, qui pourraient être encourus ou subis par Cyberefund en raison de toute violation par le contractant de ses obligations. également pour le compte du Bénéficiaire, et aux garanties données par celui-ci avec l’acceptation des présentes Conditions Générales, ou dans tous les cas liés au traitement des données, y compris les données non personnelles, et des informations à travers les Services, même en cas de dommages réclamés par les Bénéficiaires et/ou les Tiers pour n’importe quelle raison.

Art. 12 – Cas de suspension et/ou d’interruption des services

.

12. 1 Cyberefund a le droit de suspendre et/ou d’interrompre, en donnant un préavis au Contractant, l’accès à la Plateforme et/ou la fourniture des Services dans toutes les circonstances de cas fortuit ou de force majeure, telles que, mais non limitées à :
a) les défaillances du réseau et des équipements pour la fourniture des Services, ainsi qu’en cas de modifications et/ou de maintenance non programmables et/ou prévisibles et techniquement indispensables;
b) les défaillances et dysfonctionnements des serveurs et des logiciels, qu’ils appartiennent à Cyberefund ou à ses fournisseurs;
c) les raisons de sécurité motivées.

12.2 L’Entrepreneur reconnaît et accepte que, dans les cas énumérés ci-dessus et dans toutes les circonstances de circonstances imprévisibles ou de force majeure qui entraînent une suspension et/ou une interruption des Services, non directement imputables à Cyberefund, Cyberefund ne sera en aucun cas responsable envers l’Entrepreneur et/ou le Bénéficiaire ou quiconque de l’indisponibilité des Services. Dans ces cas, Cyberefund ne sera pas tenu responsable de la défaillance totale et/ou partielle et, par conséquent, l’Entrepreneur et/ou le Bénéficiaire ne pourront faire aucune demande de dommages et intérêts, de remboursement ou d’indemnisation à l’encontre de Cyberefund pour la suspension ou l’interruption des Services qui s’est produite.

Art. 13 – Limitations de la responsabilité de Cyberefund

.

13.1 Toujours conformément aux dispositions de l’art. 10, l’Entrepreneur libère Cyberefund de toute responsabilité en cas d’action de l’Entrepreneur lui-même, du Bénéficiaire et/ou de Tiers en relation avec des violations de lois nationales ou internationales commises dans l’utilisation de la Plateforme. L’Entrepreneur s’engage à informer Cyberefund si une telle action est engagée à son encontre et supportera tous les coûts, dommages et charges, y compris les frais de justice, qui pourraient résulter de cette action.

.

13. 2 Le contractant reconnaît et accepte que :
a) La Plateforme constitue un simple outil informatique permettant d’effectuer l’analyse des Informations web, sociales, deep web et dark web afin de faciliter l’identification d’éventuelles usurpations d’identité;
b) en cas de dysfonctionnement du service de notification, le Contractant est toujours tenu de vérifier le Tableau de bord ;
c) la Plateforme peut fournir un retour d’information erroné (faux négatifs ou faux positifs) par rapport à certains types de données saisies ;
d) le rapport contenant les Informations de l’usurpation d’identité présumée constitue une aide aux fins de toute action en justice, mais Cyberefund ne garantit pas sa valeur probante.
e) la police d’assurance souscrite auprès de la Compagnie garantit une protection juridique efficace dans le cas où le contractant ou le bénéficiaire constaterait une réelle usurpation d’identité.

.

13.3 Cyberefund s’engage à assurer la meilleure fonctionnalité de la Plateforme, en assumant une obligation de moyens et non de résultat.

.

13.4 Cyberefund ne peut être tenu responsable des dysfonctionnements, de la suspension et/ou de l’interruption de la fourniture des Services dus à des causes qui ne lui sont pas imputables, telles que, mais non limitées à :
a) des cas de suspension et/ou d’interruption des Services pour les cas prévus à l’art.
a) la suspension et/ou l’interruption des services pour les cas prévus à l’art. 11;
b) les tiers;
c) la saisie erronée et/ou incomplète et/ou anormale des données;
d) la mauvaise utilisation ou l’utilisation non conforme des services;
e) l’utilisation des services à travers des systèmes d’exploitation et/ou des environnements et/ou des navigateurs (c’est-à-dire des versions différentes) différents de ceux indiqués sur le site web;
f) tout cas fortuit, événement catastrophique et/ou force majeure.
Il est entendu que dans ces cas, Cyberefund ne sera pas responsable des pertes, dommages ou blessures subis et/ou à subir par l’Entrepreneur, le Bénéficiaire et/ou les Tiers.
Dans ces cas, l’Entrepreneur reconnaît et accepte qu’il n’aura aucune demande de compensation, d’indemnisation, de remboursement ou toute autre raison de la part de Cyberefund.

.

Art. 14 – Confidentialité

.

14.1 Cyberefund, le Contractant et le Bénéficiaire Capable conviennent mutuellement de traiter de manière confidentielle toutes les données ou informations connues ou traitées dans le cadre du Contrat.

Art. 15 – Clause de résiliation expresse

.

15.1 Le contrat sera résilié de plein droit, conformément à l’art. 1456 du code civil, si si le contractant:
a) transfère tout ou partie du contrat à un tiers;
b) ne paie pas la redevance requise, même si les services ont été activés entre-temps en dérogation aux dispositions de l’art. 2;
c) L’entrepreneur viole les droits de propriété industrielle de Cyberefund et/ou des tiers;
d) L’entrepreneur utilise ou permet au bénéficiaire et/ou aux tiers d’utiliser les services d’une manière différente de ce que Cyberefund prévoit ou autorise.
e) Le bénéficiaire devenu capable d’agir ne signe pas les conditions générales et le contrat dans les 30 (trente) jours.

15.2 Dans le cas où l’entrepreneur ne paie pas les frais demandés, même si les services ont été activés entre-temps.

15.2 Dans les hypothèses ci-dessus, la résiliation interviendra de plein droit par déclaration unilatérale de Cyberefund, à l’Entrepreneur, à la suite de laquelle Cyberefund sera en droit de cesser de fournir les Services sans autre préavis. Dans ce cas, l’Entrepreneur reconnaît et accepte que les sommes versées par l’Entrepreneur seront conservées par Cyberefund à titre de pénalité, sans préjudice de toute indemnisation pour des dommages plus importants, et que l’Entrepreneur ne pourra prétendre à aucun remboursement, indemnisation et/ou dommages et intérêts pour la période pendant laquelle les Services n’ont pas été utilisés.

15.3 Il est entendu que la résiliation ci-dessus est sans préjudice des autres cas de résiliation, et en général des autres recours prévus par la loi, y compris les actions visant à obtenir une compensation pour tout dommage subi par Cyberefund.

Art. 16 – Protection des données personnelles

.

16.1 Le contractant déclare avoir été informé des dispositions du règlement (UE) 679/16 et du décret législatif 196/03 (modifié en dernier lieu par le décret législatif 101/2018) et consent au traitement de ses données personnelles aux fins indiquées dans la notice d’information spéciale fournie en application des règlements susmentionnés.

.

16.2 Cyberefund garantit le respect de la réglementation sur le traitement des données personnelles, y compris les dispositions relatives aux mesures de sécurité. Cependant, l’Entrepreneur reconnaît et accepte par la présente qu’il ne sera pas en droit de faire une réclamation contre Cyberefund, que ce soit à titre de compensation, d’indemnisation ou autre, et que Cyberefund ne sera pas responsable de toute perte, destruction ou suppression de tout ou partie des données, y compris les données non personnelles, pour quelque raison que ce soit.

16.3 L’Entrepreneur ne sera pas responsable de toute perte, destruction ou suppression de données personnelles.

16.3 Le contractant en utilisant la Plateforme déclare traiter des données personnelles pour l’exercice d’activités de nature purement personnelle ou domestique.

Art. 17 – Dispositions finales et communications

.

17.1 Le contrat annule et remplace tout accord antérieur qui aurait pu être conclu entre Cyberefund et l’entrepreneur en ce qui concerne le même objet et constitue la manifestation complète des accords conclus entre les parties en ce qui concerne cet objet. Aucune modification, apostille ou clause, quelle que soit la manière dont elle est ajoutée au contrat, ne sera valable et effective entre les parties, à moins qu’elle ne soit spécifiquement et expressément approuvée par l’une et l’autre.

.

17.2 En aucun cas, tout manquement et/ou comportement de l’Entrepreneur et/ou du Bénéficiaire et/ou des Utilisateurs incompatible avec les Conditions Générales ne pourra être considéré comme une renonciation à celui-ci ou une acceptation tacite du manquement, même s’il n’est pas contesté par Cyberefund. Tout manquement de Cyberefund à l’exercice ou à l’application d’un droit ou d’une disposition de l’Accord, ne constitue pas une renonciation à ces droits ou dispositions.

.

17.3 Toutes les communications au contractant relatives à la présente relation contractuelle peuvent être faites par Cyberefund en main propre, par courrier électronique, certifié ou non, par lettre recommandée, par courrier ordinaire ou par fax aux adresses indiquées par le contractant lors de son inscription et, par conséquent, celles-ci seront considérées comme connues du contractant. Tout changement d’adresse du contractant qui n’est pas communiqué à Cyberefund ne sera pas opposable à Cyberefund.

17.4 Si une ou plusieurs des clauses des présentes conditions générales sont inefficaces et/ou invalides, en tout ou en partie, cela n’invalide pas les autres clauses, qui seront considérées comme pleinement valides et efficaces.

17.5 Pour toute question non expressément prévue dans les présentes conditions générales, les parties se réfèrent, dans la mesure compatible, aux lois en vigueur au moment de la conclusion du contrat.

Art. 18 – Tribunal compétent

.

18.1 Les litiges entre Cyberefund et l’Entrepreneur relatifs au Contrat seront soumis à la juridiction du Tribunal de Milan.

(Conditions générales de Cyberefund – Version 5 du 17/05/2021)

cyberefund emblema bianco e arancione

Défense et indemnisation contre les cyberattaques

.

CybeRefund Srl – Société de secours, siège social Piazza Luigi Vittorio Bertarelli, 1 – 20122 Milano (MI)
P.I. et code fiscal 11076520961

.